Le flamenco

une danseuse de flamenco portant une robe rouge

L’expression artistique représentant le mieux l’âme de l’Espagne est sans nul doute le flamenco. Cet art, mélange de chant, de danse et de musique, prend ses racines au cœur de l’Andalousie, au sud de Espagne.

Le flamenco aurait été apporté par le peuple gitan, arrivé en Espagne au début du XVIème siècle. Pour certains musicologues, les Gitans se sont inspirés de plusieurs cultures. En effet, ils ont intégré des sonorités musulmanes et des cantiques liturgiques chrétiens mozarabes. Avant le XVIIIème siècle il est malaisé de déterminer les caractéristiques de l’ancêtre de cette danse, appelé proto-flamenco. Le flamenco, tel qu’on le connait aujourd’hui, a véritablement émergé au XIXème siècle. Depuis 2010 il est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de UNESCO.

Il existe plusieurs styles différents de flamenco, comme par exemple les « Corraleras » ou les « Rocieras », à l’origine chantés dans les églises lors de pèlerinages.
De même, certaines formes de flamenco sont uniquement chantées a cappella ou avec un accompagnement instrumental. D’autres fois seule une danse sera proposée. Auparavant, la farruca était une variante dansée uniquement par les hommes. Aujourd’hui elle peut être pratiquée aussi par les femmes. De manière générale, le flamenco se compose de trois éléments.

Le cante est l’expression vocale du flamenco. Un homme ou une femme chante seul et sans accompagnement. Les paroles, souvent simples et laconiques, sont chargées d’émotions allant de la joie la plus enthousiaste au désespoir le plus poignant.

Le baile est la danse à proprement parler. Il s’agit cette fois d’exprimer par son corps tout un panel d’émotions. Dans tous les cas il faut toujours danser avec passion. La technique diffère selon que le danseur est un homme ou une femme. Cette dernière dansera de manière langoureuse au contraire de l’homme qui fera preuve d’une plus grande énergie, notamment en martelant le sol vigoureusement.

Le toque, soit l’accompagnement musical, occupe un rôle primordial dans l’art du flamenco. La plupart du temps, l’air sera joué par une guitare sèche. D’autres instruments, comme les castagnettes, sont utilisés. Également, les claquements de mains et les martèlements des pieds peuvent accompagner la mélodie.

Le flamenco est joué à l’occasion des fêtes religieuses, des fêtes privées, des cérémonies sacramentelles et pour des spectacles destinés aux touristes. C’est une danse très appréciée des étrangers. Afin de se remettre dans cette ambiance festive, il est possible de retrouver une musique comme entendue en vacances. En effet, le site Radio.fr propose de nombreuses stations de radio dont une est entièrement consacrée à la musique flamenco. Si ce site permet de réentendre des musiques entendues, il donne accès à la variété du répertoire de cet art majeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *