Gaudí

Antoni Gaudí est un architecte espagnol, né en Catalogne en 1852. Très attaché à sa région, il a été l’un des précurseurs de son renouveau architectural, à Barcelone notamment. La ville est encore aujourd’hui, plus de soixante-quinze ans après sa mort, marquée le style de Gaudí qui la rend si caractéristique.

Fils d’un industriel, Antoni Gaudí et sa famille auraient des origines françaises. Durant son adolescence, Gaudí voyageait régulièrement dans la Catalogne, et parfois en France. Ces voyages façonneront sa vision de la Méditerranée et du rapport avec la nature, et se retrouvera dans ses oeuvres.

La carrière de Gaudí démarra extrêmement rapidement. Après trois années de services militaires en Catalogne, jusqu’en 1878, le jeune homme obtient la même année son diplôme de l’Ecole d’Architecture de Barcelone. La même année, à Paris, il prend part à l‘Exposition Universelle et expose une vitrine à l’origine commandée par et pour un atelier.

Alors que ses professeurs de l’Ecole d’Architecture hésitaient à qualifier son travail de fou ou de génial, cette réalisation exposée à Paris fut repérée par Eusebi Güell, un riche entrepreneur catalan. L’industriel, fanatique du travail de Gaudí, reprit contact avec ce dernier en Catalogue pour lui passer plusieurs commandes.

Le parc Güell de Gaudí

Le parc Güell de Gaudí

Cette année 1878 fut le début d’une longue collaboration entre Güell le mécène et Gaudí, l’architecte génial. Le parc Güell, le palais du même nom, sont parmi les attractions de Barcelone qui illustre au mieux cette entente entre les deux hommes. Cette opportunité va lui donner les moyens d’étendre son réseau et ses connaissances.

Très pieu, l’architecte accepta de relever un défi ardu en 1885, quand il accepta de reprendre la suite de la construction de la Sagrada Família, dont il modifia tous les plans en profondeur. C’est la seule oeuvre posthume de Gaudí, dans le sens où il ne l’a pas achevée. Cependant, la basilique n’est aujourd’hui toujours pas achevée, mais reste l’un des trois monuments les plus visités d’Espagne.

Gaudí a utilisé, tout au long de ses années d’activités, des techniques innovantes empruntées au Modernisme. Ce courant, aussi appelé Art nouveau ou Modernisme catalan, est très spécifique. On peut penser à tort que son importance dans la ville est démesurément exagérée, alors que de nombreux éléments parfois inconnus du grand public sont des projets directement exécutés par Gaudí.

Sept oeuvres de l’artiste sont classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais son influence sur Barcelone a été bien plus importante lorsque la ville à commencer à s’étendre : l’urbanisation était à l’époque planifiée selon le Modernisme catalan, et Gaudí y participa, ne serait-ce qu’en concevant les lampadaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *